Gone

He’s gone. Like a fucking thief. Can’t write.

I shall be released

I’ve lost a friend. Or whatever he is. Mostly I’ve lost a presence. I’ve lost myself a bit too I think. I guess I’ll post here more often, since I can’t talk to him anymore. Or so little. I know it’s over, I know he’ll say goodbye soon.

I can’t be someone else’s concience, fuck that. I just wish he was able to talk to me. I’m afraid he’ll just fade away, or disapear suddendly. I’ve become dependent, it’s so pathetic, I can’t believe how weak I’ve been.

It’s a matter of days I know. There’s this nice letter waiting, not too long, just nice. Just a few words I’d like to say before he vanishes from my life. I’ll never send it. Weak, weak. Weeeeeeeeeak. Maybe I’m just freakin out… But I don’t think so. The silence. It’s killing me.

Tonight is the end of everything. The man in my life has lost something that was important to him, and I’m losing someone that probably has become too important to me. I’m not ready, I don’t want to see him go 🙁 I’ll wait and see.

La fin du monde, c’est quoi?

C’est tu la fin d’un couple? Est-ce que tout s’arrĂȘte quand rien ne bouge de toute façon? J’ai plus de dĂ©sir, j’ai plus d’envie. Je cherche dans ses yeux la lumiĂšre. Peut-ĂȘtre y est-elle encore. Peut-ĂȘtre que c’est moi qui dans le fond ne veux plus la voir.

J’essaie de faire la conversation, j’essaie de faire des blague, j’essaie d’ĂȘtre affectueuse, j’essaie d’ĂȘtre intĂ©ressĂ©e, j’essaie de sourire, j’essaie d’obtenir de l’amour, j’essaie d’avoir juste un bec des fois.

Au cours des derniĂšres annĂ©es j’ai perdu du poids, changĂ© mon attitude, changĂ© mes habitudes alimentaires, amĂ©liorĂ© mon comportement, calmĂ© mon tempĂ©rament, baissĂ© ma voix avec les enfants, relĂąchĂ© mon contrĂŽle.

Je n’ai reçu aucun compliment, aucun commentaire. J’ai reçu un reproche ce soir. Je ne mets jamais de bas de nylons. C’est quoi des bas de nylons, c’est rien, c’est tellement niaiseux. Ça fait toute la diffĂ©rence pour moi. C’est ma bougie d’allumage.

Hey, sais tu quoi? Je m’en cĂąlisse! (ok je l’ai juste pensĂ©) AprĂšs 18 ans Ă  coucher ensemble, on peut tu passer Ă  autre chose? Ça me fait tellement de peine de voir Ă  quel point on est rendu loin l’un de l’autre. Je pense qu’on est beyond loin. On est complĂštement perdus.

And so he says

Let’s just forget about the whole thing.

Then why the fuck bother at all?

Why take me for the ride then, if you knew you’d throw me out of the fucking car on the way home?

Silence is a lie.

OMG!!!

Qu’est-ce qui s’est passĂ©? Une tornade, un ouragan, un tsunami… Je vois plus rien, je ne sens plus rien.

Mais je revois tout, et je le sens encore.

Fuck, qu’est-ce qui va se passer maintenant?

Wow… c’est tout.

Le temps s’est arrĂȘtĂ© pendant une couple d’heures Ă  Brossard ce soir, personne n’a remarquĂ©?

Vraiment…

Mais qu’est-ce que je fais lĂ ?? Dans quoi je m’embarque? Jamais j’ai pensĂ© me rendre lĂ . Je voulais juste lui dire bonjour. J’avais pas l’intention de lui dire tout ça. Ah fuck… Mais je peux tu avoir un peu de fun dans ma vie ciboire? Je laisse tomber la culpabilitĂ©. Ça sera ma coke.

J’ai des papillons, des rires nerveux, je suis tout le temps allumĂ©e… Advienne que pourra (ou quelque chose de mĂȘme).

Drogues, porn et internet

Quand j’avais 16 ans, fumer du hash avait un effet aphrodisiaque. Je m’ennuie de ça. Y’a plus grand chose qui m’allume. Le porn est tellement dĂ©primant aujourd’hui, les filles en plastique ne m’excitent pas du tout. La littĂ©rature Ă©rotique est plate Ă  mourrir.

L’homme de ma vie fait de la coke rĂ©guliĂšrement, une ou deux fois par semaine. Depuis au moins 20 ans. Ça l’excite beaucoup… Le problĂšme c’est que moi ça m’Ă©teint raide. Et justement, en parlant de raide… ça fait un bout qu’elle ne l’est plus…

Disons que les anti-dĂ©presseurs qu’il prend en plus, depuis 6 mois, ça aide vraiment pas. Si on ajoute quelques biĂšres, du vin et du scotch, on obtiens l’Ă©quilibre parfait pour une Ă©rection inexistante.

On peut aussi ajouter les fĂ©tiches de bondage, de bas de nylons, de domination… ExacerbĂ©s par ses visites sur internet.

Il me dit qu’est-ce qui t’allume? Qu’est-ce que tu voudrais que je te fasse pour que tu aies envie de baiser? Alors pour la centiĂšme fois je lui demande gentiment de me baiser normalement. Juste de me prendre, me toucher, me regarder, m’embrasser, me mettre Ă  quatre pattes… C’est tout, pas plus original que ça.

Mais ça n’arrive jamais. Il tiens pas plus de 5 minutes, et je dois prendre les choses en main. Je suis fatiguĂ©e. J’ai mĂȘme plus envie de faire semblant.

All about me

Going through changes, I figured I should express my feelings.

J’ai pas envie de parler Ă  personne, pas envie d’expliquer, mettre en contexte.

Sometimes I laugh at bloggers… look at me now. Who’ll read this shit anyhow?